• Steve Brissiaud

Renforcer son système immunitaire par le "Sourire intérieur" du Tao





Une base essentielle du Tao, la méditation du sourire intérieur se retrouve dans toutes traditions ancestrales.

Elle invite à se connecter à une présence bienveillante, dans la pédagogie du Yin et du Yang.


Ce symbole très connu (yin/yang) propose "l'unité" dans un monde de pluralité, de dualité.


Selon la sagesse taoïste, le sourire contribue à la production d’énergie de vie par les organes nourrissant ainsi l’ensemble du corps. Le sourire aide à l’assouplissement et l’humidification des organes ce qui les rend ainsi plus efficace.


Notre alimentation et hygiènes de vie, qu'elles aient des écarts ou non, qu'elle soit parfaite ou non, dépend de la capacité du corps à filtrer/détoxiner son environnement physiologique.

S’il fonctionne naturellement car bien entretenu, il sera capable de gérer, épurer, éliminer (les excès sont mal vécus évidemment).


"N'entrave pas le fonctionnement naturel de ton corps et il te le rendra. "

Mais l’impact du stress et de la peur, qu'elle soit ponctuelle ou passagère, diminue la capacité du système immunitaire. De nombreuses études et articles* le révèlent, seulement imaginez les dégâts lors d'épisodes peur plus long, répétées régulièrement ? Cela devient un stress chronique.

L'impact sera bien plus prédominent sur nos défenses immunitaires que tout autres choses.


Subir le stress c’est être désarmé face à toutes les bactéries et virus que le corps aurait pu gérer s’il avait sa capacité de gestion naturelle, normale.

On le voit quotidiennement, beaucoup de choses prônent la peur et entretien un cercle vicieux…

Mais qui vous encourage à vous stimuler positivement ?


Choisir une pratique de prévention pour se maintenir en bonne santé, c’est se rendre responsable et pro-actif envers soi-même.

Il existe plusieurs façon d'utiliser le Sourire intérieur, et l'une d'entre elle propose de faire circuler notre énergie vitale dans nos glandes endocrines et nos organes vitaux :




Selon le maître taoïste Mantak Chia, cette pratique du sourire intérieur débute par les yeux. Les yeux sont en lien avec le système nerveux autonome, régulant l’action des organes et glandes. Les yeux sont les premiers destinataires de signes émotionnels. C’est au travers des yeux que les organes et glandes réagissent aux situations de stress et danger. Ainsi par la relaxation des yeux, il est possible de détendre le corps et le libérer des énergies négatives."



Quelques éléments d'informations sur le fonctionnement de notre corps :


- Glande THYROÏDE :


La thyroïde produit des hormones contribuant à régler le niveau global d’activité et de dépense en énergie de l’organisme en stimulant le cœur, le cerveau.

Elle régulent la croissance, le développement et le métabolisme (utilisation d'énergie) du corps. Ces hormones jouent un rôle dans : la

En fait, peu d’organes échappent à son contrôle !

  • Elle joue un rôle dans la décomposition de la nourriture et sa transformation en énergie.

  • Elle influence le poids et la masse musculaire.

  • Elle favorise la solidité des os.

  • Elle joue sur l’humeur, stimule le système nerveux central.

  • Elle module le taux de cholestérol et la glycémie.

  • régulation de la température corporelle.

  • Elle augmente ou réduit le rythme cardiaque.

  • Elle régule le transit intestinal.

l'hypothyroïdie souvent confondue avec la dépression et l'hyperthyroïdie avec trop d'excitation, cette glande à toute puissance sur la gestion de notre énergie.

(Source : Santé magazine et Société Canadienne du Cancer)

- le Thymus :


Le thymus fabrique des lymphocytes T (cellules T) et NK (cellules tueuses naturelles) qui circulent dans tout le corps afin d'aider à combattre les infections, les maladies et les substances étrangères. Le thymus fabrique aussi des hormones qui aident les lymphocytes T à se développer et le système immunitaire à continuer de fonctionner correctement.


Les lymphocytes se déplacent de la moelle osseuse jusqu’au thymus. Comme dans un camps d'entrainement, elles le quittent à leur maturation. Une fois parvenus à maturité, ils quittent le thymus et entrent dans le sang afin d’aider le système immunitaire. Les lymphocytes T se déplacent aussi vers les ganglions lymphatiques et la rate où ils continuent à se développer jusqu’à leur maturité.


UNE RÉACTIVATION DU THYMUS AMÉLIORE LE PRONOSTIC VITAL DES PATIENTS EN RÉANIMATION

"De par sa capacité à se réactiver et à produire massivement de nouvelles cellules T lors d’infections systémiques, le thymus participe donc, même chez l’adulte, à la réponse immune antivirale, sa réactivation étant associée à un meilleur pronostic chez les patients hospitalisés en unité de soins intensifs" (source : Institut COCHIN)





Bref aperçu des principaux organes du système immunitaire*:

  • Les ganglions lymphatiques : situés au niveau du cou, des aisselles, de l’intestin, des plis de l’aine, des genoux, ils stockent des lymphocytes. Le corps en compte environ 100 ! Le massage / l'auto-massage permet d'aider à faire circuler la lymphe dans le corps. Lorsqu'on tombe sur une "sensibilité" c'est Bingo ! car si c'est un ganglion, il a besoin d'aide, massez-le doucement en conscience.

  • Le thymus : les lymphocytes T et NK y terminent leur maturation. Ceux qui sont compétents (5 %) seront libérés dans le sang.

  • La rate : c’est un réservoir de globules blancs et producteur de globules rouges.

  • Les muqueuses : nez, bronches, intestin, voies urinaires et génitales. 20 % des globules blancs résident dans le seul intestin. Le Chineitsang que je propose est alors un allier pour notre "2ème cerveau" !

  • La moelle osseuse : y sont fabriqués tous les globules blancs. Les lymphocytes B s’y développent jusqu’à leur maturation. Ainsi "sourire" et respirer dans nos os, aidera votre corps à le garder en équilibre.

Nous verrons que cette petite méditation, très simple et pouvant être rapide à force de pratique, peut changer complètement votre rapport avec votre « chimie intérieure ». Une manière de stimuler vos glandes endocrines et vos organes vitaux, ainsi que votre colonne vertébrale, de manière douce et chaleureuse.


Le sourire intérieur contribue à la neutralisation du stress de la vie. Il stimule l’activité du thymus, glande à laquelle il est étroitement lié.

Dans la conception taoïste, le thymus est la demeure de l’amour, du Qi et de la force vitale. C’est au sein du thymus que gouverne l’illumination supérieure.

Lorsque que nous subissons un grand stress émotionnel, le thymus est affecté.


D’après les études du docteur John Diamond dans un livre nommé « Your Body doesn’t lie » (votre corps ne ment pas), le thymus joue le rôle d’un grand général à la direction des énergies de guérison du corps humain. Selon la théorie sur le cancer, développée par le prix Nobel australien Sir Macfarlane Burnet, une activité intense du thymus permettrait d’accroitre les capacités de prévention du cancer.



Ainsi je propose des ateliers spécifiquement sur le sourire intérieur ou incluant celui-ci comme base pour ensuite aller plus loin.

Pourra suivre ensuite, par exemple "les 6 sons de guérisons", une méditation pour l'équilibre émotionnel des 5 organes vitaux.


Dates et lieux des ateliers dans l'onglet Tarifs et Agenda ou sur la page Facebook ici (parfois des dates y sont rajoutés sans préavis)

Accompagnement individuel pour vous aider à optimiser votre énergie ou à remonter la pente c'est sur le site ici.


*Source : Santé magazine et Santé canadienne du cancer et inspiré de l'article: 12 règles de vie tirées du Taoïsme et de l’enseignement des grands maîtres : Lao Tseu et Tchouang Tseu) https://medecinechine.com/12-regles-de-vie-tirees-du-taois…/


55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout